Inauguration de la résidence Pierre Semard

Moins de 18 mois après la pose de la première pierre, la résidence Pierre-Sémard (Immeuble locatif d’habitat social), située à côté de la gare de Pamiers, a été inaugurée. Ce sont 27 logements sociaux qui ont été créés par l’Office Public de l'Habitat (OPH), notamment pour compenser la démolition de la barre H à la Gloriette.


Marie-France Vilaplana, sa présidente, a dressé un rapide portrait des occupants : 100 % des personnes viennent d’un rayon de moins de 15 kilomètres. 52 % sont salariés, 22 % retraités et 26 % perçoivent une pension adulte handicapé ou les minima sociaux. Onze enfants au total habitent sur place.

Les logements de la Résidence Pierre Sémard ont été inaugurés en présence de Madame Vilaplana - Présidente de l’OPH, Madame Tequi - Présidente du Conseil Départemental de l'Ariège, Madame Thiennot - Maire de Pamiers et Monsieur Rochet - Président de la CCPAP.

La plaque inaugurale a été dévoilée conjointement par Madame Vilaplana et Monsieur Trigano - Ancien maire de Pamiers et ancien président de la CCPAP.


Une visite collective d’un appartement en RDC a permis de découvrir la qualité des logements (le seul qui n’était pas encore habité, en attendant l'arrivé imminente du locataire). Les habitants étaient conviés et plus d’une dizaine étaient présents.


Première opération livrée dans le cadre du projet ANRU, la résidence Pierre Sémard est construite sous maîtrise d’ouvrage de l’OPH 09 dans le cadre de la reconstitution de l’offre liée à la démolition de 79 des 163 logements de la résidence de la Gloriette.


Rôle de la CCPAP :

La CCPAP exerçant la compétence habitat, veille à l’équilibre général en la matière sur l’ensemble du territoire. Elle organise et participe financièrement au développement et à l’amélioration du parc locatif social privé et public. A ce titre, les programmes doivent être co-construits afin de répondre aux objectifs du Programme Local de l'Habitat.

L’OPH 09 a bénéficié d’une participation financière particulièrement attractive de la CCPAP de 162 000 € soit 6 000 €/logement. Au titre du projet ANRU porté par la CCPAP, cette opération a bénéficié de l’appui technique et administratif de la cheffe de Projet ANRU.

© 2019 - Communauté de communes des Portes d'Ariège Pyrénées.

Mentions légales

TAMPON-marquebiodiv_engage.png
logoRGPDccpap.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now